Le jeu en ligne californien connaît un revers de la médaille sans précédent…

Beaucoup pense que l’on peut rattraper le temps perdu mais quand une décision tombe sur la table, il est souvent trop tard pour revenir en arrière. Parfois même, les conséquences qui en découlent de cette décision peuvent porter préjudice à un business tout entier.

C’est le cas récemment du secteur du jeu en ligne opéré par une tribu amérindienne de Californie, à la tête d’un site de bingo.

Non seulement, cette décision juridique a des répercussions sur le fonctionnement de ce site (devenu inaccessible par les joueurs) mais également sur les 69 autres casinos exploités par cette tribu dans toute la Californie.

Pourtant, beaucoup de parties avaient fait pression pour légaliser le jeu en ligne et les paris sportifs dans l’état. Mais, malheureusement la Cour a statué que les lois fédérales sur les jeux de hasard ne protègent pas le site de bingo en ligne de la tribu.

Il y a eu de nombreuses tentatives au fil des ans pour faire légaliser le jeu en ligne en Californie, mais elles ont toutes échoué. Certains opérateurs en ligne de l’extérieur de l’État ne répondent aux besoins des résidents de la Californie, et il n’est pas considéré comme illégal pour un résident de jouer à travers l’une de ces plates-formes.

En particulier, beaucoup ont insisté pour que le poker en ligne soit légalisé. De nombreuses salles de poker sont réparties dans tout l’état. La question s’est heurtée à un obstacle majeur au début de 2018 lorsque les législateurs ont annoncé qu’ils mettraient la question en suspens. Il s’agit là d’une mesure importante, car la légalisation du poker en ligne est à l’ordre du jour de la législature chaque année depuis une décennie.

Il y a un peu plus de chance pour que les paris sportifs soient légalisés en Californie. Comme mentionné, il n’est pas facile de changer les lois sur les jeux de hasard dans l’état.

Jusqu’à présent, huit États ont légalisé les paris sportifs. Beaucoup d’autres en ont fait une priorité majeure pour 2019. Beaucoup des mêmes problèmes existent avec les paris sportifs comme avec la débâcle du poker en ligne.

Malgré l’incertitude, plusieurs opérateurs de jeux de hasard dans l’état se préparent à introduire des paris sportifs. MGM Resorts s’est associé aux développeurs de jeux en ligne GVC Holdings, ainsi qu’à la United Auburn Indian Community (UAIC).

Cet accord concerne les paris sportifs en ligne, mobiles et au détail pour UAIC, qui exploite le Thunder Valley Casino Resort à Lincoln, Californie. Le GVC et l’UAIC avaient conclu un accord similaire en 2015 impliquant la technologie du poker en ligne.

Bien qu’il n’y ait aucune certitude que les paris sportifs seront légalisés, certains opérateurs seront prêts à une adoption rapide si cela se produit.